Départ de Conques – Extrait

Départ de ConquesDépart huit heures, il y a de la brume dans le creux de la vallée. Sur le versant opposé on entrevoit la chapelle Sainte-Foy qui fait face à sa grande sœur l’abbatiale.

La descente depuis le centre du village est assez raide pour aboutir au pont « romain ». La remontée sur le versant opposé l’est également. La courte étape de la veille, plus une bonne nuit, même écourtée, m’ont permis de récupérer. Je monte la côte sans effort et j’avoue que j’éprouve une satisfaction triviale à me sentir en forme et à doubler de nombreux marcheurs.

Arrivé sur le plateau j’entends derrière moi un pas qui me suit. En voilà un que je n’ai pas réussi à semer ! Je décide de l’attendre et de faire connaissance. C’est Henri. Il est aussi à la retraite, il est bordelais, il va jusqu’à Cahors. Il a remarqué mon allure et aimerait faire un bout de route avec moi. A ma grande surprise cette idée me plaît, à moi, le supposé grand solitaire. Je suis comme un gosse qui vient de se faire un copain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *